teamevo89

scoot tuning 50 a boit tuning prepa moteur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 installation d un allumage a rotor interne

Aller en bas 
AuteurMessage
dragos89
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 29
Localisation : thorigny sur oreus 89
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: installation d un allumage a rotor interne   Mar 13 Nov - 16:01

La pose d'un allumage à rotor interne est un passage incontournable sur les configurations poussées (utilisation sur piste uniquement!). En effet, ce type d'élément moteur joue un rôle majeur dans les performances. Le montage étant particulièrement long, Scooter System vous propose un tutorial complet!

Voici tout d’abord un bref résumé des principaux constituants d’un allumage à rotor interne PVL Digital :

la bobine ;
la platine ;
le stator ;
le rotor ;
le kit de visseries, l'anti-parasite spécifique et la notice.

Avant toutes choses, je vous conseille comme à mon habitude de placer votre véhicule sur un drap pour éviter toutes pertes d’outils, vis ou autres.

Abordons maintenant la préparation et les outils nécessaires. Pour monter tranquillement votre nouvel allumage, je vous recommande vivement de prendre une demi-journée. En effet, cette manipulation assez complexe peut prendre plusieurs heures de travail. Concernant l’outillage, il est nécessaire de disposer d’une caisse à outils complète pour la pose d’un allumage à rotor interne, ici, un PVL Digital :

perceuse et mèche acier (facultatif) ;
tournevis plat et/ou cruciforme ;
clé Allen de 5mm (variant selon les modèles de scooters) ;
clé Allen de 4mm ;
clé Cypan (en forme d'étoile) pour les MBK Booster et Yamaha Bw's version 2004 ;
clé à pipe de 10mm ;
clé à pipe de 17mm ;
clé à bougie ou clé de 21mm ;
bloc piston ;
pige de calage ;
arrache volant ;
pince coupante ou à dénuder ;
bobine de fil éléctrique ;
cosse électrique ronde (x1) et plate (x3) ;
domino électrique (encore appelé sucre) ;
papier à poncer gros grain (de préférence) ;
résine de blocage (ex : Loctite) ;
serflex (facultatif) ;
marteau ;
petit poste à souder et étain (facultatif).



Nous entrons maintenant dans le vif du sujet. La première étape est assez lourde, elle consiste à dégager votre zone de travail pour installer bobine, allumage et faisceau. Enlevez donc tous les carénages de votre machine. Une clé à pipe de 10, une clé Allen de 5 ainsi qu’un tournevis cruciforme sont indispensables pour cette étape (Booster 2004). Puis, enlevez la totalité de votre faisceau d’origine, votre bobine, le CDI ainsi que le catalyseur sur les Booster 2004 où viendra se situer votre nouvelle bobine (boîtier noir à proximité de la bobine). Outils nécessaires pour la manipulation, clé Cypan pour les Booster 2004, clé Allen de 5mm (variant selon les modèles de scooters).
Enlevez ensuite votre allumage en retirant votre bougie à l'aide d'une clé à bougie ou clé à pipe de 21mm.



Munissez-vous d’un bloc piston et insérez-le par l’embouchure de la culasse.



Enlevez ensuite la volute se situant devant la cloche d’allumage à l’aide d’une clé Allen de 5, puis retirez l’écrou retenant la cloche à l’aide d’une clé à pipe de 17. Puis, pour retirer la cloche (épreuve presque impossible manuellement), saisissez un arrache volant spécialement étudié pour votre cloche (cf photo : arrache volant pour Booster 2004).



Retirez ensuite votre cloche pour avoir accès au stator d'origine. Il ne vous reste plus qu’à enlever les deux vis Allen de 5mm retenant le stator, votre allumage d’origine est enlevé. Voici le résultat obtenu si toutes les étapes ont été correctement exécutées.




Les choses sérieuses débutent dès à présent. Comme indiqué lors de la première étape, votre catalyseur est normalement enlevé. Il faut à présent le percer pour fixer votre bobine ! Pour se faire, emparez-vous tout bonnement d’une perceuse et d’une mèche acier de taille 6 environ.



Nous allons maintenant préparer votre faisceau pour permettre à votre allumage de fonctionner et également d'utiliser votre coupe circuit pour l'arrêt moteur. Munissez-vous d’une bobine de fil électrique et d’une pince coupante.



Détachez les deux fils, prenez le fil rouge, dénudez les deux extrémités à l’aide d’une pince coupante ou à dénuder et emparez-vous d'une cosse de cette forme.



Serrez votre cosse sur l’une des extrémité du fil à l’aide d’un étau.



Prenez maintenant votre fil noir, dénudez-le puis emparez-vous d’une cosse de cette forme.








Puis, toujours à l’aide d’un étau, écrasez votre fil dans cette même cosse tout en laissant l’autre extrémité libre.



Saisissez un jeu de « dominos », détachez-en deux pièces, puis fixez-les sur l’extrémité restante de vos fils rouge et noir.



Prenez ensuite un second fil noir, dénudez-le et installez une cosse sur chaque extrémité. Il est également possible de souder vos dispositifs à l’aide d’un petit poste pour plus de sécurité. Voici les trois fils qui vous serviront dans la mise en place du faisceau.



Commençons l’installation de la bobine et du faisceau sur la machine. Récapitulatif des composants :



Avant tout, poncez la peinture présente sur la face extérieure de la patte percée précédemment afin de favoriser le contact entre la bobine et le cadre. Fixez ensuite votre bobine tout en disposant votre masse sur l’une des deux vis comme ceci :




Saisissez votre fil rouge et insérez-le dans la fiche « STOP » de votre bobine.



Prenez maintenant votre fil noir doté de deux cosses rondes, fil que l’on nommera « tresse de masse » (fil le plus à droite sur la 13ème photo). Ce fil doit être raccordé du bas-moteur (à mettre en contact avec le bas moteur sur le démarreur électrique par exemple, voir photo) au cadre après avoir poncé la zone de contact.



La partie électrique étant presque achevée, nous allons maintenant monter l’allumage. Saisissez donc votre système d'allumage comprenant la platine, le stator ainsi que l’anti-parasite (n’utiliser QUE le modèle fournit par le constructeur), le rotor, l’entraîneur de volute si vous le possédez, le set de visserie et la notice de montage.



La première étape consiste à retirer la clavette présente sur l’arbre du vilebrequin. Cette clavette étant nécessaire pour caller l’allumage d’origine, ce n’est plus le cas pour le rotor interne. De plus, et si vous n’utilisez plus votre pompe à huile les deux clips et l’entraîneur de pompe ne sont plus utiles, ils peuvent être supprimés (facultatif).



Nous allons maintenant fixer votre platine sur votre carter. Munissez-vous de résine de blocage (Loctite par exemple), des deux vis Allen de 4 fournies, ainsi que votre clé.






Retour à l'accueilAccueil Dossiers Les tutoriaux illustrés Installation d'un
Après avoir enduit vos vis de résine de blocage, installez votre platine comme ceci :



Emparez-vous ensuite du stator d’allumage ainsi que des trois vis fournies dans le package. Enduisez à nouveau ces mêmes vis de résine de blocage puis fixez votre stator de façon à ce que vos deux fils électrique soient dirigés vers le haut.



Votre bougie étant retirée, saisissez votre pige de calage en vous assurant que la vis supérieure soit dévissée pour que la tige métallique puisse naviguer librement.



Nous entamons une épreuve très délicate à présent… l’avance à l’allumage. Dévissez votre pige au maximum (de préférence pour les allumages digitaux) puis insérez-la par le puits de la culasse. Puis, tout en tournant votre arbre de vilebrequin, trouvez le PMH (Point Moteur Haut). Lorsque la tige métallique est à son maximum, vous avez atteint le PMH. Une fois trouvé, ne touchez plus à rien!!! Assurez-vous que le 0 soit bien aligné en face du trait de graduation puis vissez la vis supérieure fortement.



Tournez à présent l’axe de votre vilebrequin dans le sens INVERSE des aiguilles d’une montre pour descendre votre piston.









Tournez ensuite votre pige autant de fois que nécessaire… Pour exemple, avec un allumage PVL Digital l’idéal se situe autour de 5.6mm avant le PMH (valeur arbitraire). Tournez donc votre pige de 5 tours (correspondant à 5mm) puis de 6 graduations (correspondant à 0.6mm). Une fois terminé, remontez votre piston pour qu’il vienne s’appuyer contre votre pige en tournant votre arbre de vilebrequin dans le sens des aiguilles d’une montre : vous avez effectué votre avance à l’allumage. A partir de maintenant, ne touchez plus à rien !!!
Saisissez votre rotor, puis insérez-le délicatement sur l’arbre de vilebrequin (soigneusement nettoyé) tout en alignant le trait du rotor sur celui du stator.



A présent, tapez légèrement à l’aide d’un marteau et d’un tube en bois de préférence (évitez métal contre métal) sur le centre de votre rotor afin de le bloquer sur l’arbre du vilebrequin. Insérez ensuite votre écrou (enduit de résine de blocage encore une fois) puis, bloquez-le en insérant votre bloc piston.



Une fois votre rotor bien fixé, réalisez de nouveau la manipulation avec votre pige pour vous assurez que votre avance n’a pas bougé. Ainsi, une fois terminée, votre rotor et stator doivent être parfaitement alignés. Votre allumage est dorénavant callé et le montage est terminé.

Nous allons maintenant nous pencher sur la toute dernière étape du montage, la pose du coupe-circuit.



Saisissez le fil noir restant ainsi que votre fil rouge branché sur la cosse « STOP » de votre bobine. Branchez à présent vos fils à l’aide de dominos comme ceci :



Pour finir, installez le fil noir pourvu d’une cosse ronde contre le cadre (peinture préalablement poncée). Votre coupe circuit est installé, prêt à l’emploi… Il vous suffira d’enlever le capuchon rouge pour couper le moteur. Fixez-le sur votre guidon par exemple.



Puis pour finir, fixez les quelques fils de votre faisceau au cadre à l’aide de serflex (facultatif). La touche finale : raccordez les deux cosses étanches de votre stator et bobine.



Remontez ensuite bougie, anti-parasite et l’entraîneur de volute (facultatif pour le moment).



Vous pouvez à présent démarrer votre véhicule, si toutes les opérations ont été effectuées correctement vous ne rencontrerez aucun problème (le calage sera peut être à modifier légèrement pour un accord parfait). Vous pouvez à présent profiter des joies qu’offre un allumage à rotor interne, la puissance est exceptionnelle n’en soyez pas surpris Wink

_________________
Tu n'aura que mon cul pour horizon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamevo89.discutfree.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: installation d un allumage a rotor interne   Sam 17 Nov - 5:00

donc en vre ses du taf
pour ferre sa propre
Revenir en haut Aller en bas
nitrokiller
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 208
Age : 28
Localisation : sens (ou reims au choix lol)
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: installation d un allumage a rotor interne   Sam 17 Nov - 12:29

ca va pas tarder a m'étre utile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: installation d un allumage a rotor interne   

Revenir en haut Aller en bas
 
installation d un allumage a rotor interne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» new que penssez vous de cette ensemble allumage rotor intern
» Reglages allumage et joint spy
» allumage electronique sur Z1000
» Démontage allumage
» Installation feu arrière Top light flat plus sur moyeu SON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
teamevo89 :: autour des scoot :: astuces-
Sauter vers: